Meilleurs Clarinettes en bambou 2022

Pourquoi les clarinettes en bambou?

Pendant des milliers d'années, le bambou a été utilisé pour fabriquer des instruments de musique, commençant probablement comme un instrument de percussion et plus tard se transformer en éolien et en instruments à cordes. Sa forme creux naturelle en fait un choix naturel pour de nombreux instruments traditionnels, et ses superbes propriétés sonores en font un matériau idéal pour les guitares modernes. Aujourd'hui, des panneaux solides fabriqués à partir de bambou sont utilisés pour produire des guitares et d'autres instruments à cordes. Mais pourquoi le bambou?

Clarinettes totorap

Les clarinettes en bambou Totorap ont des niveaux d'amplitude distincts qui correspondent à la quantité de force du vent appliquée par le joueur. Ces anches sont réglées différemment, de sorte que les pièces vibrantes inférieures nécessitent plus de force pour vibrer que les pièces vibrantes plus élevées. En conséquence, l'enveloppe d'amplitude est largement responsable du son produit. Ces différences affectent également l'émulation d'une lyrique ou d'une mélodie spécifique.

Dans le style traditionnel, les musiciens Totorap interprètent des vers et des chansons chantées. La forme chantée de chaque chanson est adaptée au nombre de notes sur chaque instrument. Les joueurs Totorap représentent chacun une partie de l'instrument et exécutent une note. L'intention est que chaque joueur participe à chaque phrase, et idéalement, tous exécuteraient la même note. Ceci est particulièrement important lorsque vous jouez aux voyelles, où la note la plus basse représenterait les AA du verset.

Les flûtes Totorap sont souvent jouées par un groupe de personnes, et la musique produite est souvent réglée par la perception de la hauteur. De plus, les fabricants de flûtes Gaviao utilisent un bâton en bois pour brûler le bambou. Les arcs de bouche sont interchangeables et peuvent être utilisés pour les clarinettes et les flûtes. De plus, les instruments Gaviao sont basés sur des connaissances et des pratiques traditionnelles. Des collaborateurs autochtones ont constaté que l'instrument est le seul qui conserve encore une certaine vitalité.

La musique de Totorap et Iridinap se caractérise par la capacité de s'adapter aux contraintes de l'instrument. Un bon exemple de ceci est une phrase connue sous le nom d'Eenaaa. Ce son clitique présente un long ton montant et une note basse. De plus, l'Eenaaa porte le même motif sonore à la deuxième répétition, mais est joué plus haut en hauteur.

Les Gaviao sont un groupe amazonien natif qui utilise trois instruments de musique traditionnels. Leurs musiciens décrivent ces instruments comme des instruments parlants et identifient chacun des trois avec un mot spécifique. Les instruments jouent trois grandes clarinettes en bambou avec une seule note. Cette analyse linguistique montre la relation entre les deux types d'iconicité. Ces instruments sont similaires à ceux utilisés par les autochtones au Brésil. Le Gaviao joue une variété de musique qui incorpore des flûtes, des arcs de bouche et des clarinettes en bambou en une seule note.

Flûte kotirap

Dans la musique gaviao, la flûte kotirap est l'un des trois instruments qui composent l'ensemble de gaviao chantant. Ces instruments sont considérés comme parlants et représentent un patrimoine socioculturel en danger. L'arc à la flûte et la bouche s'accompagne de l'une des trois grandes clarinettes en bambou, qui peuvent être jouées avec une seule note. Les musiciens de Gaviao utilisent des arcs de bouche et de la flûte pour distinguer les notes individuelles et montrer la relation de l'iconicité à la représentation acoustique.

Jin icbc u

Le Jinghu est un instrument chinois. Il est fabriqué à partir de bambou et sa chambre résonante est du bambou avec une table d'harmonie en peau de serpent attachée à son extrémité inférieure. Les instruments jouant des cordes sont attachés à deux chevilles de réglage en bois en bois, qui sont insérées à l'arrière du cou d'instruments près de son extrémité supérieure. Les cordes sont arrêtées libres, ce qui signifie qu'ils ne sont pas pressés contre le cou.

Les instruments sont généralement en bambou, et leur forme creux naturelle en fait un matériau très flexible. En conséquence, ils sont souvent utilisés pour fabriquer une variété d'instruments de musique, y compris les flûtes, les organes buccaux, les saxophones, les trompettes, le kotirap et les tambours. Souvent, les instruments sont accompagnés d'une version chantée. Cette version chantée aide les musiciens à maîtriser la technique des instruments.

La version chantée de la chanson se traduit par la forme musicale, et vice versa. Les deux types sont représentés par des lignes bleues sur le spectrogramme. Les paramètres pour détecter les discours chantés et musicaux sont les mêmes. Les différences sont que la forme chantée a plus de sauts que la comédie musicale, et les graphiques simplifiés se concentrent sur les noyaux de voyelle et l'amplitude. Ils sont joués à différents emplacements et tempos.

La clarinette en bambou Jinghu est l'un des plus anciens instruments de Chine. Ses origines remontent au milieu du XIIe siècle. Il est utilisé en Chine depuis plus de quatre mille ans et est un instrument traditionnel à Pékin. Au début, il a été utilisé par les éleveurs de chèvres et les habitants des montagnes. Ces instruments ont été utilisés pour communiquer dans les montagnes. Quelques siècles plus tard, la clarinette en bambou Jinghu a été fabriquée et façonnée en bassoon.

Historiquement, cet instrument a été utilisé comme instrument à cordes arc. Il a quatre cordes et est réglé comme une contrebasse. Un autre instrument chinois ancien appelé Daluo, ou Dizi, est une flûte transversale. Il est fait de bambou et a parfois une ficelle supplémentaire près du cou. Sa ressemblance avec le basson en fait un instrument populaire dans la musique coréenne traditionnelle. Les autres instruments utilisés en Chine et au Vietnam sont le Dunun et le Banhu.

La clarinette de bambou Shakuhachi a des trous de cinq tons, chacun correspondant à une note. La gamme d'instruments est étendue lorsque le joueur ferme partiellement les trous des doigts tout en jouant, une technique connue sous le nom de Meri-Kari. Cela permet au joueur d'obtenir une variété de hauteurs et de couleurs tonales. Comparé à une clarinette en bois régulière, Shakuhachi est beaucoup plus sensible aux variations de la technique de jeu et permet un réglage non standard.

La partie supérieure du Shakuhachi est ouverte, tandis que la partie du pied a des racines. Le bord de soufflage est fabriqué en coupant une tranche à un angle, similaire à un conduit. Il est utilisé pour changer la hauteur du son soufflant, car il change la distance entre les lèvres et le bord du trou de soufflage. De cette façon, le son produit par l'instrument est une combinaison de hauts bas et élevés.

L'embout buccal du Shakuhachi évoque le vol des oiseaux ou des chauves-souris. Sa grande zone d'incrustation permet à l'instrument de produire des timbres qui ne peuvent pas être réalisés par d'autres instruments. Il peut produire des sons à grande échelle et même un son à des registres hauts tonaux. En faisant varier la longueur de l'embout buccal, l'air traverse la surface des bois entiers, produisant des sons et des effets uniques.

Le Shakuhachi est fréquemment associé à une guitare, et il a influencé de nombreuses œuvres de divers compositeurs. Elizabeth Brown est l'un des musiciens les plus connus de l'instrument. Elle a écrit de nombreuses compositions pour Shakuhachi, ainsi que des travaux avec d'autres instruments. En particulier, ses pièces en solo Celeste et novembre sont considérées comme des chefs-d'œuvre. Pour les performances en direct, elle les a effectués dans des festivals du monde entier.

Les autres instruments qui sont souvent utilisés avec le shakuhachi sont les flûtes et le koto. Les deux ont une résonance incroyable. Malgré ses origines anciennes, Shakuhachi est devenu plus populaire dans le monde occidental. Il a été utilisé dans une grande variété de scores par les compositeurs occidentaux, notamment Toru Takemitsu et Katsuya Yokoyama. Alors, qu'est-ce qu'une flûte Shakuhachi, et comment est-elle jouée?



Valentin Bapst


Producteur de musique chez DJ Starfish
Valentin Bapst né à Arras le 29 Juillet 1997 commence sa carrière musicale à la guitare alors qu'il a 10 ans. Plus tard vers ses 14 ans il intègre le groupe de son frère en tant que bassiste . Ce groupe composé d'un chanteur, d'un bassiste, d'un guitariste et d'un batteur monte très vite sur scène pour faire découvrir au public de Lille, Paris, Rouen, Arras, Bruxelles et d'autres petites villes de France leurs compositions.
En 2014, lors du main square festival il assiste au concert de Skrillex . Pris de passion par ce style musical électronique ce jeune artiste achète son premier contrôleur Pioneer- SB et se lance dans une carrière de DJ. Commençant par le mix, il se met vite à produire et sort son premier titre et tant que DJ Starfish qu'il mettra en libre accès sur les réseaux. Viens assez vite son premier live dans lequel il rencontre un chanteur qui l'invite à faire la première partie de son concert à Béthune.
Les années, les mix passent et à 18 ans DJ Starfish devient Dj résident dans une radio Planète FM 105.8 où les représentations sont fréquentes telles que les fêtes de la musique d'Arras. Quelques événements musicaux sur Lille, dans les bars d'Arras et les club tel que le SET famous club qui l'a fait connaître et il participe alors à la Gay pride 2018 d'Arras sur les chars.
En 2019, DJ Starfish fait la connaissance d'un Dj labellisé qui lui fait profiter de ses connaissances afin qu'il puisse se perfectionner dans la production de titres. Il continue les clubs comme La Réserve et le Kes West. Il participe aussi au Main Square Off sur la Place des Héros à Arras.
Il fait la connaissance de JONN DJ producteur avec qui il collabore sur le morceau Trying To Dance en 2021. Dj Starfish intègre son équipe afin qu'ils l'aident au développement de sa carrière de producteur.

📧Email | 📘 LinkedIn